Comment éviter le mal de mer ?

À l’occasion d’une balade en bateau, il est bien possible que vous ayez déjà fait l’amère expérience de subir ce qu’on appelle le “mal de mer”. Nausées, sensations de froid, bourdonnements dans les oreilles, etc. ? Voilà que le voyage tourne au cauchemar, plus jamais vous ne remonterez sur un bateau, ça non ! En êtes-vous certains ? 

Soyez rassuré, il existe des bonnes pratiques, des précautions à mettre en place pour prévenir la naupathie. Pour anticiper le voyage et passer un agréable moment sur les flots, pensez aux 5F, les 5 facteurs qui risquent d’aggraver votre malaise sur un bateau.

Les 5F, les facteurs du mal de mer

Le Froid, la Fatigue, la Faim, la Frousse, et la Soif sont les 5 facteurs qui risquent de vous faire passer un mauvais moment en pleine mer.

  • Il est fréquent d’avoir froid lorsque l’on navigue en mer, il peut y avoir du vent (ce que je vous souhaite si vous êtes à bord d’un voilier). La vitesse de votre bateau génère également un courant d’air.
  • Être fatigué influence largement votre état de bien-être sur un bateau : si vous n’avez pas assez dormi, vous risquez de souffrir de nausées accrues.
  • Si vous considérez que vos nausées et d’éventuels vomissements seront atténués par un estomac vide, vous vous trompez… L’estomac vide amplifie les nausées, le mal-être lors d’une balade en mer est déclenché par la faim. En effet, avec quelque chose dans le ventre, vous éliminez un facteur de naupathie !
  • Prendre la mer pour les premières fois, c’est aller vers l’inconnu. Et souvent, l’inconnu est aussi excitant qu’effrayant. Vous pouvez parfois être intimidé par le vent, le roulis, ou autre chose. Or, la peur est un facteur qui peut vous donner le mal de mer. 
  • Enfin, si vous êtes déshydraté, vous augmentez également  le risque d’être malade. La soif sera votre ennemie lors d’un voyage en bateau, pensez à boire de l’eau !

Les précautions à prendre pour ne pas être malade en mer

Pour éviter d’avoir le mal de mer, vous devez respecter les besoins de votre corps. En prenant attention aux 5 facteurs précédents, vous passerez un bon voyage sans être malade. Pour cela, quelques précautions : 

  • Habillez-vous convenablement pour parer au froid mais aussi à l’humidité. Une ou deux couches de vêtements chauds sous un habit imperméable sont une solution. Couvrez-vous bien, quitte à retirer du surplus de vêtement si vous avez chaud.
  • Dormez-bien, autant que nécessaire, en vous couchant assez tôt la veille de votre départ.
  • Mangez suffisamment avant de prendre la mer, si l’estomac vide est sensible au mal de mer, un estomac plein sera plus solide. Pensez à emmener des en-cas pour anticiper !
  • Il est normal d’appréhender, surtout lorsque le vent est puissant et qu’il y a du roulis. N’hésitez pas à poser des questions au capitaine, il saura vous rassurer et vous expliquer que tout se passera bien. Si vos angoisses ne passent pas, pensez à respirer profondément, et à l’extérieur si possible. Ne rester pas enfermé dans la cabine, l’air marin est aussi vivifiant qu’apaisant !
  • Enfin, hydratez-vous, buvez avant de partir mais emportez également des bouteilles pour tenir durant votre voyage. Bien entendu, les boissons alcoolisées sont déconseillées. En revanche, vous pouvez facilement boire de l’eau ou des jus de fruits.

En résumé

Pour éviter de souffrir de naupathie, prenez garde aux 5F, facteurs aggravant. Pour cela, mangez, buvez, restez calme, habillez-vous convenablement, et soyez reposé.

Finalement, le mal de mer n’est pas une fatalité, il existe des solutions pour le surpasser.

Maintenant, vous pouvez nous contacter pour obtenir votre permis bateau et envisager de prendre la mer avec votre bateau !